Conférence #263 - Cinéma numérique, logiciel libre et tarte au citron

Cinéma / vidéo 50 mn fr_FR Débutant

Introduction de la conférence

La pellicule est morte, le tout numérique l’a remplacée. Les 7 majors américaines ont imposé leur système. Il est partout.Mais quelle est la part de logiciel libre la dedans ? Il est à la base du système, mais bien loin de l’utilisateur final.
La distribution et la projection de films est trustée par des grands groupes. Cette distribution pensée pour les multiplexes ne s’adapte pas à de petites structures comme celles que l’on peux trouver dans le cinéma d’art et d’essai. Le coût du matériel numérique , de la maintenance qui n’est plus dans les ressources du cinéma, le coût de la distribution... sont autant d’éléments qui annoncent la mort de petites salles de quartier.

Il fallait donc bien résister et proposer une alternative... Nous présenterons cette alternative, ainsi que ces outils de distribution et de projection. Ainsi que son utilisation par des distributeurs et des salles de cinéma
Mots clefs : Cinéma numérique, FAI Associatif, tinc, torrent, VLC, libav, ffmpeg

À propos du conférencier

Biographie

Nicolas réalise une thèse sur le cinéma numérique pour les cinémas utopia en collaboration avec le laboratoire informatique IRIT à Toulouse.
Le sujet de la thèse porte sur la transition technologique vers le cinéma numérique, et la proposition de solutions libres, notamment dans la distribution et la projection.

Description de la conférence

Nous ferons un état de l’art de la distribution et projection de films pour le cinéma : spécification DCI, format DCP, projecteur numérique.
Ensuite nous expliquerons l’origine et les raisons de notre projet : cinéma utopia, indépendance, logiciel libre, FAI Associatif.
Nous proposons 2 solutions complémentaires
- La première (basée sur le VPN mulitpoint TINC, le client torrent Transmission). On distribue ainsi des films numériques (DCP) de 150 Go en moyenne à plusieurs salles de cinémas.
On s’adapte a l’équipement des exploitants : fibre optique, xDSL (avec agrégation maison de ligne sur des FAI différents).
Nous présenterons aussi l’interaction entre salle de cinéma et FAI associatif. Nous maîtrisons la chaîne de distribution de nos serveurs à la salle de ciné, grâce à la participation de FFDN et son réseau.

- La deuxième ( basée sur VLC, libav et ffmpeg) permet de lire et projeter des films numériques. Les DCP sont encodés image par image au format JPEG2000.
Nous avons développé au sein de libav/ffmpeg un décodeur efficace pour le JPEG2000, basé sur de la programmation multi-threadé et une pincée de GLSL.
VLC est au cœur de ce système, il existe un module gérant les DCP ( même ceux chiffrés), permettant de visualiser un long métrage.
En associant VLC à un projecteur, on a donc un système de projection open source, et surtout bien moins coûteux que les solutions actuelles.

Pour finir, nous nous projetterons un peu dans le futur : Débouchés de nos activités, technologie a venir ( qui a parlé de laser ?).
Sans oublier l’indépendance des cinémas art et essai et la diversité culturelle

Programme

  • vendredi 11/7 à 09:30 | A.6.01 - 43.632729;3.864030

amarok apache archlinux arduino bitcoin blender creativecommons cernohl debian chamilo drupal elphel eZ Publish fedoraproject firefox gentoo gimp gnome gnu freebsd freeguppy gnuhealth haiku imagemagick inkscape jabber jenkins joomla kde knoppix lea-linux libreoffice linux mageia mandriva moodle mozilla openarena openbsd Open Street Map opensuse perl php pidgin plone postgresql python ruby rudder scribus spip thunderbird tomcat tryton typo3 ubuntu vlc wikipedia wordpress xfce xonotic