Conférence #236 - La consolidation du secteur de l'open Source et du Logiciel Libre : risques pour le modèle ou opportunités?

Collectivités, Entreprises et Logiciel Libre 20 mn fr_FR Professionnel Confirmé

Introduction de la conférence

Depuis des années les consolidations s’accélèrent dans le monde de l’IT. Depuis quelques années les acteurs traditionnels ont d’abord essayé de contrer la soit-disante cannibalisation des solutions open source et libres envers les produits propriétaires. Ce fut d’abord essentiellement des stratégies d’acquisitions financières ou de rachat de technologies ( exemples…)
Puis vint une phase encore actuelle où un nombre croissant d’acteurs traditionnels se convertissent au modèle open source et se lancent dans des stratégies d’innovation partagée…(exemples…)
En parallèle apparaissent des full players open source qui eux aussi s’engagent résolument dans des stratégies de consolidation..
On arrive enfin même à un stade d’auto-cannibalisation du LL entre lui…directement entre offreurs ou indirectement par les grands projets industriels de l’ économie numérique qui embarquent toujours plus de solutions libres et ouvertes (les Google,…)

Ce qui amène logiquement à se demander si le modèle du LL n’est pas mécaniquement condamné à être diluer et perdre ainsi son âme !

À propos du conférencier

Biographie

Philippe Montargès est co-fondateur (2006) et dirigeant de Alter Way, Opérateur de Services Open Source (CA 2013 de 11 M€, 120 personnes - http://alterway.fr/ ).

Philippe Montargès contribue depuis plusieurs années à l’animation et la promotion de l’écosystème du Logiciel Libre en France. Il est président du PLOSS (Le réseau des entreprises du Logiciel Libre en Ile-de-France). Ancien président de l’édition 2010 il fait parti du Comité d’Organisation de l’Open World Forum, le rassemblement international des grands acteurs des technologies ouvertes. Il est également fortement impliqué dans les organes représentatifs du secteur, tels que le CNLL (Conseil National du Logiciel Libre), le GTLL, Groupe Thématique Logiciel Libre du pôle de compétitivité Systématic , ou encore membre du Comité Open Source du Syntec Numérique. Il est auteur de publications et de tribunes. IL intervient régulièrement sur les thèmes de l’évolution des modèles économiques du Logiciel Libre et de ses enjeux en termes de formation et de création d’emplois qualifiés.
Livre blanc de l’April sur les modèles économiques du Logiciel Libre (2008)
Tribune : L’Open Source, un nouveau modèle économique pour la France ?( 2013)
http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-conjoncture/politique-economique/221179553/open-source-nouveau-modele

Description de la conférence

Partie 1
Quand on parle de consolidation on évoque bien fréquemment des mécanismes d’acquisition donc de concentration d’un secteur. On a aussi fréquemment notamment dans l’IT et plus particulièrement l’IT Open Source et Web des mécanismes d’agrégation de projets, de réutilisation de projets souches qui participent aussi de cette consolidation du secteur.
Il me semble intéressant d’analyser ces logiques de consolidation sous l’angle de ce qui obéit à des logiques de structuration d’un marché ou d’ offre technologique majeure, soit sous l’angle de ce qui obéit aux seules logiques de monétisation et/ou de prise de part de marché opportunistes. Dans le premier cas on pourra parler de consolidation positive pour l’Open Source et le LL, dans le second de consolidation plus négative qui se traduit par un affaiblissement du rôle joué par le LL dans son marché ou offre.
Enfin il y a de plus en plus des mécanisme d’agrégation qui peuvent être analysés sous un angle et positifs et négatifs pour notre éco-système.
Le logiciel est partout dans notre monde industriel, de plus en plus les composants libres sont embarqués ou servent d’agrégats de base dans les grandes réussites industrielles et commerciales du numérique.
On pourra parler de consolidation relative ou dilutive.

….

Partie 2

Cette grille de lecture avec ces quelques exemples démontre ( s’il fallait encore le démontrer) que l’éco-système du LL enrichit et s’enrichit des acteurs prédominants de l’IT et de l’économie numérique.
montrer que plus on avance dans les innovations technologiques plus l’open source est régi par des règles "darwinesques" ( le mot est de notre CTO HL) car quand un produit, un composant , une offre s’avère pertinent plus vite il s’impose du fait du fonctionnement communautaire et de la rapidité de diffusion liée à Internet.

1 L’Open Source s’est imposé comme le modèle d’évolution de l’industrie du logiciel

les logiciels open source ont révolutionner l’industrie du logiciel, et en effet, l’adoption de l’open source s’est développée de manière exponentielle dans les dernières années. Pourquoi ? Avant l’open source, vous n’aviez pas d’autre choix que d’acheter des licences de logiciels propriétaires Avec sa flexibilité accrue et l’innovation qui le caractérisent, l’open source a en fait suscité l’évolution des modes d’adoption et d’achat de logiciels par les individus et les entreprises, en fournissant plus d’options.

L’open source marque l’un des développements culturels les plus significatifs dans le secteur de l’informatique depuis 20 ans, voire plus, et a démontré que des individus, collaborant via Internet, peuvent créer des produits rivalisant et dépassant même parfois ceux des plus grandes corporations. Il a également montré dans quelle mesure des entreprises peuvent devenir plus innovantes et plus agiles tout en maitrisant mieux leurs coûts, en tirant parti des travaux de la communauté. Si vous êtes un partisan de l’open source, cette situation doit vous enthousiasmer. Ce modèle continue de prendre de l’importance et devient une des fondations de l’informatique intelligente, favorisant l’intégration des environnements d’entreprise, des smartphones et même… oui, de la voiture garée devant votre maison. (cf article B Diard Les Echos)

2 L’Open Source de par ses valeurs fondamentales est paradoxalement un facilitateur dans les mécanismes de consolidation de L’IT et du Web
Exemple Open stack ⇒ projets communs
⇒ fusion de plusieurs projets

La richesse (techno-diversité) de l’éco-système Open Source couplée à ses valeurs de partage, d’ouverture et de travail collaboratif favorisent tout naturellement les processus de concentration et de consolidation.

3 montrer que plus on avance dans les innovations technologiques plus l’open source est régi par des règles "darwinesques" ( le mot est de notre CTO HL) car quand un produit, un composant , une offre s’avère pertinent plus vite il s’impose du fait du fonctionnement communautaire et de la rapidité de diffusion liée à Internet.

L’Open Source développe en fait un modèle qui favorise le « darwinisme technologique » à l’état presque pur : les meilleures solutions et produits s’imposeront par la méritocratie et le « vote des utilisateurs »…
En ce sens il n’y a pas à craindre que les consolidations détruisent le modèle , bien au contraire les consolidations attendues dans le secteur que ce soit chez les éditeurs ou les intégrateurs-opérateurs seront plutôt positives pour structurer en concentrant parfois les acteurs de l’IT Open Source.

L’Open Source et le Logiciel Libre n’ont rien à craindre des consolidations à venir …

Programme

  • lundi 7/7 à 17:10 | A.6.04 - 43.632729;3.864030

amarok apache archlinux arduino bitcoin blender creativecommons cernohl debian chamilo drupal elphel eZ Publish fedoraproject firefox gentoo gimp gnome gnu freebsd freeguppy gnuhealth haiku imagemagick inkscape jabber jenkins joomla kde knoppix lea-linux libreoffice linux mageia mandriva moodle mozilla openarena openbsd Open Street Map opensuse perl php pidgin plone postgresql python ruby rudder scribus spip thunderbird tomcat tryton typo3 ubuntu vlc wikipedia wordpress xfce xonotic