Conférence #235 - Carnet de terrain électronique

Développement logiciel 20 mn fr_FR Collectivité Débutant

Introduction de la conférence

C’est un retour d'expérience sur la création d'une boite à outils de génération de carnet de terrain électronique adaptés aux besoins des chercheurs en écologie. Cette boite à outils repose sur 4 logiciels libres : QGIS, SQLite / spatialite, QT et PostgreSQL (pour le Système d’information du laboratoire).
Construire un carnet de terrain électronique sans une ligne de programme a été possible en faisant appel aux fonctionnalités du langage SQL que sont les triggers et les Foreign data wrappers

À propos du conférencier

  • Nom : Marie-Claude Quidoz

Biographie

Depuis 2008, je suis responsable technique de la plateforme « Systèmes d'Information en Ecologie » du Centre d'Écologie Fonctionnelle et Évolutive (C.E.F.E) - UMR5175 du CNRS.
Au sein de cette plate-forme, j'assure la fonction d'« architecte du système d'information » (mise en place de l'infrastructure matérielle, définition des briques logicielles, définition de la politique de diffusion et de publication des métadonnées). J'évalue aussi les impacts des nouvelles technologies sur le système d'information et son organisation. C'est dans ce cadre que cette présentation sera faite.
Au niveau national, je suis membre du bureau du comité de pilotage du réseau national RBDD et membres des réseaux RESINFO, DEVLOG et de PLUME. Je suis aussi, depuis peu, membre du groupe thématique de mutualisation interministérielle pour les bases de données « mimBD » mis en place dans le cadre de la circulaire Ayrault sur l'usage des logiciels libres dans l'administration.

Description de la conférence

Ce projet a été lancé dans le cadre d'un suivi d'une population d'oiseau nichant sur des falaises. Afin de faciliter et standardiser la saisie des observations, il fallait une solution permettant de pouvoir cliquer sur une photo de la falaise où étaient localisés les nids, puis pouvoir ajouter/modifier des informations descriptives. Ce suivi étant réalisé sur une île isolée dans le nord de la Norvège, il était important d'avoir une solution simple et où en cas de soucis, la personne sur place puisse faire des modifications sur la solution sans être experte en programmation.
L’idée originale a donc été d’utiliser QGIS, un logiciel libre de SIG (Système d’Information Géographique) dont l’utilisation habituellement « horizontale » (fond cartographique, photographies aériennes…) a été détournée à une utilisation verticale (photographies de falaises). De plus, QGis permet de créer facilement des formulaires personnalisés (cases à cocher, liste déroulante, …) que l'on peut optimiser via l'utilisation de QtCreator, également un logiciel libre. L'utilisation de l'extension « Spatialite » de SQLite, un système de gestion de base de données libre permettait de faire l'intermédiaire entre l'appareil de saisie et la base de donnée (en PostgreSQL) du système d'information du laboratoire. Finalement, un des derniers atout de cette solution est de pouvoir fonctionner avec des tablettes tactiles fonctionnant sous différent système d'exploitation, notamment Windows et Linux.
Après 1 année d'utilisation et quelques petites améliorations, cette solution convient parfaitement au besoin attendu. Cette configuration, relativement simple à mettre en place (sans nécessité de programmation) a été facilement applicable à d'autres projets.

Programme

  • lundi 7/7 à 14:40 | 31 SC001 - 43.632778;3.862760

Documents liés

Liens


amarok apache archlinux arduino bitcoin blender creativecommons cernohl debian chamilo drupal elphel eZ Publish fedoraproject firefox gentoo gimp gnome gnu freebsd freeguppy gnuhealth haiku imagemagick inkscape jabber jenkins joomla kde knoppix lea-linux libreoffice linux mageia mandriva moodle mozilla openarena openbsd Open Street Map opensuse perl php pidgin plone postgresql python ruby rudder scribus spip thunderbird tomcat tryton typo3 ubuntu vlc wikipedia wordpress xfce xonotic